Du savoir boire au binge drinking.

Chantal Cazzadori parle de Gilbert Poletti
Un article de Gilbert Poletti
Mon sujet de mémoire pour l’obtention de mon C.E.S de psychiatrie, en 1985, portait sur le rapport des Corses à l’alcool, dans ses considérations sociologiques et psychopathologiques.
En reprenant ce travail, sous l’éclairage psychanalytique, il m’apparait que l’approche est plus fluide, plus affinée, nettement plus féconde. Dès 1950 et durant une trentaine d’années, le pastis a été la boisson la plus prisée de l’île. Une grande quantité a été consommée, cependant le nombre de décès par alcoolisme restait de loin le plus faible de France.
Ce fait méritait qu’on s’y arrêta.
Continuer la lecture