À propos de ce que l’on dénomme psychoses

Affiche conférence Chantal Cazzadori "la Psychose"Également Membre de l’association Analyse Freudienne de Paris, Françoise Fabre sera mon invitée ce soir, pour parler de son expérience de psychiatre-psychanalyste, à la fois en institution et en cabinet libéral dans la capitale. Comme à son habitude, elle s’exprime sans texte pré établi, juste avec quelques notes travaillées avant son intervention qui se veut spontanée, improvisée en fonction du public présent. Elle se fie donc à son inconscient pour rester au plus près des auditeurs. Ainsi, elle va prendre d’emblée contact avec le public amiénois (étudiants, analysants, amis, praticiens et tout venant) en précisant qu’elle a l’habitude à Paris ou ailleurs de s’adresser à des milieux très professionnels, des praticiens mais pas forcément à des théoriciens. Lire la suite

Entre hystérie et obsession

Par Philippe Woloszko, Metz le 12 mai 2016.
Freud invente la psychanalyse en soignant des hystériques. Ce sont ses patientes qui lui apprennent d’une part à les écouter et d’autre part sur l’inconscient. Les hystériques lui disent : » Ecoutez-nous, ce dont nous souffrons se dit dans nos paroles, nous ne savons pas ce que nous disons, mais nous savons que nous le disons, et qu’à travers nos paroles, notre inconscient vient se dire ».
L’hystérie apparaît dès le départ comme la voie royale de la psychanalyse. C’est-à-dire que la théorie et la pratique de la psychanalyse sont fondées sur le discours des hystériques. Lire la suite

Espace et psychose. Par Guy Dana

psyche-1024173_1280Finalités

J’ai essayé par une construction à étapes de subvertir l’organisation sectorielle telle qu’elle avait été initiée dans les textes fondateurs ; ceux-ci, au moment où s’ouvraient les asiles dans les années 1960, voulaient assurer une continuité des soins et rapprocher les consultations du domicile des patients. Toutefois ce discours fonctionnel, pour louable qu’il soit, ne permet pas d’exploiter le potentiel de cet outil appelé secteur qui se présente d’abord comme un espace. Lire la suite

Discussion avec Guy Dana, par Robert Lévy

psychiatrie-patient-gTout d’abord, le secteur initial est un lieu où en effet accédant davantage à un statut de malade, le fou pouvait maintenant sortir, vivre en famille, circuler dans les rues, à condition de garder un lien avec son psychiatre. Il ne faut pas oublier que ces traitements que l’on peut qualifier de masse étaient avant tout le résultat de l’avènement des neuroleptiques.
Ce traitement de masse du sujet devenu désormais « cas ».
Comme le rappelle Carlos Parada en deux ans, en 1955 jean Delay convoque un colloque sur la Chlorpromazine qui fut un succès sans précédent alors que 4millions d’américains avaient déjà eu recours à ce traitement …
Il n’en demeure pas moins que la conclusion de Jean Delay fut la suivante. Lire la suite

COUP DE SANG: les dérives sans fin de la contention en hôpital psychiatrique

218080_640_360Depuis près de cinq ans se succèdent enquêtes et rapports pointant une dérive généralisée des pratiques d’isolement et de contention dans les établissements publics de santé mentale. Pourtant, il ne se passe rien. Les autorités administratives et politiques ne réagissent pas, ou se limitent au service minimum alors que devant le moindre incident sanitaire, la ministre de la Santé va sur le terrain, tempête, et lance une enquête de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas). Lire la suite

L’inceste et ses déclinaisons

J'ai peur du monsieur - Virginie DUMONT - Actes Sud Junior

J’ai peur du monsieur – Virginie DUMONT – Actes Sud Junior

Tout d’abord, l’inceste fait partie des trois interdits universels et fondamentaux avec ceux du cannibalisme et du meurtre. Ce triple interdit, depuis l’orée de l’histoire, sépare l’état de culture de l’état animal. Pour s’humaniser et se civiliser, il faudra donc en passer par un certain nombre de manques, liés à ces interdits et au désir que nous caractériserons sous les trois appellations : frustration comme manque imaginaire, privation comme manque réel, castration comme manque symbolique.
On ne peut parler d’interdit de l’inceste sans poser la question de la jouissance et de son rapport à la loi, celle du langage, à laquelle le sujet est soumis comme le montre la psychanalyse.
Le bébé en arrivant au monde doit payer le prix de son entrée dans la culture, c’est-à-dire, le prix de chair de son droit au langage. Lire la suite

L’acte prostitutionnel du côté femme: une approche psychanalytique.

Exposition "Splendeurs et misères" - Musée d'Orsay

Exposition « Splendeurs et misères » – Musée d’Orsay

“Splendeurs et misères”
C’est ainsi que s’intitule l’exposition sur la prostitution au Musée d’Orsay, actuellement organisée à Paris.

“Les artistes ne s’emparent que tardivement, au cours du XIXe siècle, de la figure de la prostituée. C’est que le sujet est moderne ! Il faut repenser sa vision du corps de la femme, affronter ses propres fantasmes sexuels et la mort qui rôde autour, dans le sillage de la syphilis ; il faut savoir aussi regarder derrière les apparences, rendre à ces filles que l’Etat a voulu enfermer dans les maisons closes leur dignité. L’exposition du Musée d’Orsay avec ses images de la prostitution 1850-1910, est la première consacrée à ce thème. Elle en dévoile toute l’ambiguïté et montre quel rôle il a pu jouer dans l’avènement de l’art moderne.” (1)

Lire la suite

LES AVATARS DU SEXUEL

IMG_3249Le mot avatar s’emploie au sens figuré depuis le XIXème siècle pour figurer la transformation, la métamorphose d’un objet ou d’un individu.
Que signifie-t-il dans le champ qui nous réunit aujourd’hui, celui du sexuel ?
La libération sexuelle devenue une liberté sexuelle depuis les acquis de 1968, semblait pourtant incontestable. « Il est interdit d’interdire », « Jouissons sans contrainte », sont des slogans qui ont révolutionné les relations entre les hommes et les femmes, et mis à mal la famille traditionnelle. Lire la suite

LES AVATARS DU SEXUEL : cycle de conférences 2015/2016

AfficheDifférentes luttes et revendications se traduisent par divers mouvements sociaux : le mariage pour tous, la prostitution, l’homoparentalité, l’homophobie, les luttes féministes Femen etc… Soutenues par un discours capitaliste qui pousse au plus de jouir, incitant ainsi à la liberté sexuelle, consommable sous toutes ses formes, en espérant « jouir sans contraintes ». Malgré les avancées de la Science qui nous promet une nouvelle molécule du bonheur, la sexualité tant revendiquée pose problème, elle fait symptôme.
Faut-il y voir quelques nouveautés ou ces débats de société ne sont-ils que les avatars du refoulement sexuel ?
La théorie du « tout sexuel » élaborée par Freud a ouvert l’exploration de ce champ du Réel. Lacan en a défini les limites dans sa formule célèbre.
Quel discours la psychanalyse tient-elle dans sa contestation de l’origine « naturelle » et biologisante de la distinction féminin/masculin ?
Nous aborderons les manifestations actualisées de ces avatars au cours des conférences suivies de débats avec le public amiénois.

A VOS AGENDAS :

Chantal Cazzadori
Psychanalyste
Télécharger l’affiche de la conférence

La psychanalyse à l’épreuve du temps


Les Montres Molles, Salvador Dali

Les Montres Molles, Salvador Dali

On n’a plus le temps… de s’égarer dans une rue, dans un musée, de se plonger dans un livre un peu volumineux. Quoi que nous fassions et en tout lieu, nous pouvons être interrompus par une sonnerie, un bip, un appel qui, impératif, nous sommes de répondre présents alors que nous étions ailleurs… en train de nous absenter.
Lire la suite

Après Charlie, des lycéens parlent.

001Prises de parole d’élèves de Terminales
du Lycée Chrestien de Troyes,
les jours suivant le 7 janvier 2015. Recueil adressé aux élèves et
accompagné d’un essai d’explicitation et d’argumentation.
J.-M. Pouzin, professeur de philosophie


Table des matières des thèmes des prises de parole :

1) Existe-t-il des limites au droit de libre expression ?
2) Quel rapport entre les terroristes et l’Islam ? Quel est le bon adjectif pour les terroristes : islamiste, djihadiste, barbare, fou, fanatique… ?
3) Mais qu’est-ce que la république ? Et qu’est-ce que la laïcité ?
4) Pourquoi des jeunes se convertissent-ils à l’islamisme dit radical ?
5) Faut-il croire les médias ? Y aurait-il un complot caché par les médias ?
6) Que faire après les grandes manifestations nationales ? Lire la suite