PERSPECTIVES

Présentation du nouveau plafond de l'Opéra conçu par Chagall

Présentation du nouveau plafond de l’Opéra conçu par Chagall

Nous retiendrons donc que si Freud avait en son temps évoqué l’idée qu’il existait trois impossibles : éduquer, guérir et gouverner, nous avons fait je crois la démonstration lors de ce congrès qu’à l’impossible les psychanalystes et les éducateurs sont tenus.
Je dirais même que c’est l’ordinaire de l’éducateur et du psychanalyste  et qu’il n’y a aucune perspective pour un sujet  enfant si ceux qui l’entourent à un titre ou à un autre ne tiennent pas compte de cette dimension. Lire la suite

Casa dos Cata-Ventos. Une stratégie clinique et politique des soins apportés à l’enfance.

UNE PSYCHANALYSE DANS LA VILLE DE PORTO ALEGRE :
c’est comme un espace « Dolto » dans un bidonville !

Des psychanalystes œuvrent sur le terrain, en lien avec l’Université et une association psychanalytique. Depuis 2010, le projet est lancé dans l’esprit « d’une maison verte »,  pour accueillir des enfants d’un jour jusqu’à 12 ans, ainsi que des femmes enceintes parfois. Lire la suite

CET – Centre d’Éducation Thérapeutique : un espace d’intervention dans la clinique d’enfants psychotiques

Pablo Picasso

Pablo Picasso

Cet article vise à transmettre l’expérience de fondation du CET – Centre d’Éducation Thérapeutique – dans le Centre École de l’Institut de Psychologie de l’USP, ainsi que présenter les fondements théoriques et cliniques qui soutiennent cette pratique et les effets qu’on a pu rencontrer dans le traitement d’un enfant psychotique. On considère que le CET a surgi du désir d’offrir un traitement psychanalytique intégré et gratuit à des enfants confrontés à des vicissitudes dans leurs constitutions psychiques. Aussi, du désir de soutenir une pratique clinique dans le cadre universitaire, en considérant l’idée de transmission et d’enseignement qu’on peut dégager de l’éthique psychanalytique. Lire la suite

L’impasse du vivre ensemble et le sujet sans idéal dans l’éducation d’aujourd’hui

L’enfant et les jouets - Auguste Renoir - Collection of Mr. and Mrs. Paul Mellon, National Gallery of Art, Washington D.C.

L’enfant et les jouets – Auguste Renoir – Collection of Mr. and Mrs.
Paul Mellon, National Gallery of Art, Washington D.C.

Le vivre ensemble présent dans les actuels textes officiels de l’école en France est une notion dont on a abusé. Le terme est polysémique, de même que celui de « socialisation » Il est récemment relayé par le vocable « compétences sociales ». Il recèle une contradiction au niveau de nos représentations et valeurs, dans le domaine de l’éducation. L’individu est valorisé mais ensuite il faut la « socialiser » comme si l’appartenance à la société de cet individu n’allait pas de soi.
Lire la suite

La fonction politique des écoles en temps sombres

Candangos Torcedores

Candangos Torcedores

Politique et psychanalyse peuvent-elles s’articuler?
Voici une question pour en penser face aux implications des coordonnées sociales dans les processus de subjectivation des sujets, c’est-à-dire, ceux qui sont provoqués par les aménagements sociaux de la modernité et de la contemporanéité, une fois que le sujet de la psychanalyse n’existe que suite à la démarcation de l’ergo sum du cartésianisme. Lire la suite

Le lieu de l’Autre dans l’Institution Éducative

730410164_17868Prendre la parole sur l’éducation ou sur tout autre sujet nous oblige à choisir, à choisir le chemin par où le discours, dont on va être l’auteur, va circuler. J’ai choisi le titre de mon texte sans avoir même conformé les idées que je voulais dérouler, il y avait quelque chose dans ce titre qui m’attrapais, « les mots t’habitent », je pense que quelque chose y avançait de ce qui a traversé toute ma vie d’enseignante.
Lire la suite

Conjuguer deux ou trois impossibles

04_besse_evaluationIl est tard, la plupart des participants de ce colloque sont sur la brèche depuis le début de matinée, tout le monde attend le dîner, mon intervention n’a pas pu être traduite à l’avance en Portugais, et je dois vous entretenir — même pas de l’impossible ! De deux ou trois impossibles ! Autant de bonnes raisons de faire court, donc.
Lire la suite

Lire, écrire et compter… Que se passe-t-il vraiment pour les sujets autistes et autres ?

Œuvre de Niki de Saint Phalle au Grand Palais - 2015

Œuvre de Niki de Saint Phalle au Grand Palais – 2015

Introduction: Cette intervention désire rendre compte d’une expérience d’atelier-classe entre septembre 2007 et aujourd’hui, expérience dont nous pouvons analyser trois mouvements chronologiques différents.

A l’origine, les ateliers classe ont été élaborés comme enseignement pour des enfants autistes mutiques, enfants pour lesquels toute solution avait été abandonnée. Lire la suite

Psychanalyse institutionnelle: le groupe sujet et la réalité psychique groupale

Couverture du livre "Las aventuras de Bambolina" - Michele Lacocca

Couverture du livre « Las aventuras de Bambolina » – Michele Lacocca

Ce travail aborde l’écoute psychanalytique dans le contexte de groupe: un travail réalisé dans une école publique avec des enfants entre 7 et 10 ans, le plus souvent issus de familles déstructurées, porteurs de difficultés d’apprentissage ou de problèmes dans le rapport à autrui. Lire la suite

Une place pour les parents d’enfants autistes: entre l’éducation et le traitement

graffitiAu bout de plus d’un demi-siècle de rencontres réussies de psychanalystes avec les enfants autistes, toute forme de traitement psychanalytique de l’autisme infantile est aujourd’hui attaquée. Bien que la psychanalyse ait effectivement joué un rôle important dans l’histoire de la prise en charge des enfants autistes, elle est de nos jours considérée comme responsable d’avoir accusé les mères d’enfants autistes d’être coupables de l’éclosion de l’autisme chez leurs enfants.
Lire la suite

FORCLUSION DU SUJET, UN MONDE SANS FOUS (Jean Oury)

« L’Ecoute » au coeur du jardin des  Halles, sur la place René-Cassin, Paris 3° statue signée Henri de Miller 1986.

« L’Ecoute » au coeur du jardin des Halles,
sur la place René-Cassin, Paris 3°
statue signée Henri de Miller 1986.

dans l’a-psychiatrie du monde contemporain
«Cette nuit j’ai fait un rêve. Je réglais mon compte, avec ce que j’ai pu vivre comme beaucoup d’autres, en psychiatrie, ces deux dernières années où je n’ai pas pu travailler à partir de l’écoute de la parole des sujets, basée sur la dimension psychanalytique, et de quelques maîtres de la psychiatrie institutionnelle , tels Jean Oury, François Tosquelles, et des secteurs : Georges Daumezon, Hélène Chaigneau, etc.. C’était impossible. Donc J’ai terminé ma carrière en travaillant moins bien que quand je commençais comme interne. Ces deux ans assez pénibles m’ont déprimée, je dois le reconnaître, c’est pourquoi cette nuit je réglais mon compte à cette histoire , et ça fait du bien de régler son compte par la parole ; en rêve ce n’était pas un cauchemar, c’est au réveil que le cauchemar est arrivé, quand je suis retombée sur le sol de la réalité actuelle de la psychiatrie. »
Lire la suite